Pour les amateurs de romans initiatiques et poétiques !

BÉRENGÈRE COURNUT - De pierre et d'os - Éditions LE TRIPODE

Nous voici conviés à un étonnant voyage initiatique au pays des Inuit *... Les êtres se renouvellent et s’entremêlent, ils écartent les esprits ou les invitent à les nourrir et les régénérer, ils chassent sans fin sur des terres et des mers hostiles.

L’histoire dérive avec la banquise et les vents vers le conte et l’univers des chamanes, nous montrant un chemin poétique d’une originalité époustouflante.

Nous quittons l’envie de comprendre pour adopter celle de ressentir et d’entrer dans des rêves éveillés fascinants ou terrifiants.

Découvrez des coutumes ancestrales et un vocabulaire rare dans nos contrées, laissez-vous bercer par le rythme des saisons et bousculer par les folies de la nature du Grand Nord.

Nous avons eu le plaisir d’échanger plusieurs fois avec Bérengère Cournut, qui nous a livré les secrets de la genèse de son beau roman et quelques indices sur le prochain.

 

Le magazine Secrets d’Auteurs vous fait rencontrer une romancière française qui utilise le vide, l’absence et les paysages comme repères atemporels d’une humanité bousculée par les éléments. La violence des hommes coexiste avec la générosité et la solidarité les plus intenses, dans un environnement dont les codes sont à apprivoiser, de génération en génération. Traditions et rituels nous transportent aux confins du réel et nous accueillons avec délectation les chants poétiques qui s’infiltrent dans le récit. Une originalité de ton et de style à découvrir absolument.

A propos de l’auteur

Bérengère Cournut est née en 1979. Ses premiers livres exploraient essentiellement des territoires oniriques, où l’eau se mêle à la terre (L’Écorcobaliseur, Attila, 2008), où la plaine fabrique des otaries et des renards (Nanoushkaïa, L’Oie de Cravan, 2009), où la glace se pique à la chaleur du désert (Wendy Ratherfight, L’Oie de Cravan, 2013). D’une autre manière, Bérengère Cournut a poursuivi sa recherche d’une vision alternative du monde : en 2017, avec Née contente à Oraibi (Le Tripode), roman d’immersion sur les plateaux arides d’Arizona, au sein du peuple hop ; en 2019, avec De pierre et d’os (Le Tripode, prix du roman Fnac), roman empreint à la fois de douceur, d’écologie et de spiritualité, qui nous plonge dans le destin solaire d’une jeune femme eskimo. Elle a bénéficié pour ce roman d’une résidence d’écriture de dix mois au sein des bibliothèques du Muséum national d’Histoire naturelle. Entretemps, un court roman épistolaire lui est venu, Par-delà nos corps, paru en février 2019.

Le livre broché + le magazine exclusif Secrets d’Auteurs dédié à Bérengère Cournut
+ des cadeaux surprises + la livraison incluse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *