Pour les amateurs de romans écolo-urbains !

AMINATTA FORNA - Le paradoxe du bonheur - Éditions DELCOURT

L'avis de Secrets d'Auteurs.

Pour les amateurs de romans écolo-urbains !
Une sympathique fable urbaine qui met en scène des personnages au caractère bien trempé, engagés dans leurs croisades personnelles pour sauver ce qu’ils peuvent du monde des humains ou des animaux. Des élans de solidarité et des rencontres fortuites rythment ce roman plein de générosité et de clairvoyance contemporaine.


Le mot de l'éditeur.

Un soir de février, à Londres, un renard traverse un pont, une femme percute un passant. Elle est américaine, il est ghanéen. À partir de cet événement presque banal, Aminatta Forna tisse le long de la Tamise, à deux pas des monuments et des beaux quartiers, une succession de rencontres improbables entre ces deux personnages et des étrangers de l’ombre qui travaillent dans les arrière-cours des théâtres, les parkings ou les cuisines des palaces. Une communauté disparate d’exilés qui, sans se connaître, se mobilisent pour rechercher un petit garçon dont on a perdu la trace. Un roman sur la vie souterraine des grandes métropoles, sur la cohabitation entre les humains réunis par le hasard ou les guerres du monde, entre les hommes et les animaux sauvages. Un récit entrecroisé sur le bonheur qui, et c’est le moindre de ses paradoxes, est là où on ne l’attend pas et qui tient parfois à la présence d’un renard sur un pont, à Londres, un soir de février.

« Aminatta Forna entrelace les histoires de ses personnages, le passé et le présent, dans et hors de l’histoire plus large de Londres qui, à l’instar des humains mais aussi des renards, devient un personnage à part entière. Elle parvient à nous les rendre si attachants : les renards, les gens et la ville. Un formidable roman. » Salman Rushdie

« Insensiblement, sa prose nous saisit à la gorge, pour mieux resserrer sa prise. Un auteur de talent. » The Independent

 

Aminatta Forna est née à Glasgow d’une mère écossaise et d’un père sierra-léonais, et a grandi en Sierra Leone, puis en Thaïlande, en Iran et en Zambie. Ses romans voyagent aussi et ont été traduits dans 18 langues. Elle est l’auteur de quatre romans (dont Les jardins des femmes, Flammarion 2003). On lui doit aussi un documentaire, Africa Unmasked. Ses nouvelles et essais ont été publiés par Freeman’s, Granta, le Guardian, LitHub,  le New York Review of Books, l’Observer et Vogue. Elle enseigne aujourd’hui à l’Université de Georgetown, aux États-Unis.

Retrouvez des idées de lecture et de coffrets cadeaux
dans la boutique Secrets d'Auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *